TOP 10 des romans à lire durant une tempête de neige

TOP 10 des romans à lire durant une tempête de neige

« Qu’il est doux, quand sur la vaste mer le vent soulève les flots, de contempler depuis la terre ferme les terribles périls d’autrui. » — Lucrèce


L'hiver s'installe, les températures chutent et vous êtes bien au chaud dans votre canapé, un mug de votre boisson préférée à portée de main… bientôt, les premiers flocons apparaîtront dans la nuit. Et comme tout lecteur a ce petit côté sadique qui le pousse à savourer, confortablement installé, les souffrances d’aventuriers du bout du monde, la période est idéale pour nous plonger dans des lectures glaçantes !

Une Bonne Droite vous propose donc ici une liste de dix récits, triés au scalpel, dans lesquels de véritables héros testent les limites humaines en termes de résistance au froid. Le critère de sélection était simple : que chacune de ces histoires vous laisse dans le même état que Jack Nicholson à la fin de Shining.

Shining Nicholson




Pour les explorateurs

 

La lutte pour le pôle Sud, de Stefan Zweig.

En 1911, l’Antarctique devient le terrain d’une compétition acharnée entre le Britannique Robert Falcon Scott et le Norvégien Roald Amundsen. Les deux hommes ont un objectif clair : être le premier à atteindre le point le plus austral de la planète.

Une lutte poignante et funeste, qui se termine par une ode patriotique particulièrement émouvante.

Ce récit est disponible dans le recueil Les Très Riches Heures de l’humanité (douze textes), et dans La fuite dans l’immortalité (deux textes). Dans les deux cas il s’agit d’épisodes clés dans le destin de la civilisation européenne.

 

 

 

Endurance : L’incroyable voyage de Shackleton, par Alfred Lansing.

 

Admirez-moi la tête d’Ernest Shackleton ! Rien qu’à le voir on sent qu’il est du genre à affronter un ours polaire à mains nues en équilibre sur un iceberg plutôt que de consulter des listes de lecture sur internet. 

Et ça tombe bien car son bateau va se retrouver littéralement broyé par la glace et qu’il a la responsabilité de tout un équipage. Il ne pourra trouver qu’en lui-même les ressources pour survivre.

Figure marquante de l’âge héroïque de l’exploration en Antarctique, son épopée est admirablement relatée par Alfred Lansing, mais les plus curieux pourront également lire le journal de bord de Shackleton himself : L’Odyssée de l’Endurance. Ou frissonner avec ce résumé rempli de photos d’époque.

 

 

Pour les angoissés

 

Terreur, de Dan Simmons.

 

Inspiré de l’expédition Franklin, dont la mission était de découvrir le Grand Nord en 1845, ce livre a l’idée géniale d’ajouter à la réalité historique, déjà terrible en soi, un twist cauchemardesque.

Certains prétendent que cette lecture est tellement glaçante qu’elle remplace, en été, l’utilisation d’une clim !

À noter aussi une adaptation en minisérie, sortie en 2018.

 

 

 

 

Les montagnes hallucinées, de H.P. Lovecraft.

 

1930. Pôle Sud. Une expédition scientifique part explorer le dernier continent inconnu. Derrière ces neiges sans limites, le froid glacial et des montagnes cyclopéennes, est enfouie une horreur aux dimensions cosmiques…

Un des grands classiques de Lovecraft, qui a servi d’inspiration à de nombreuses théories ésotériques encore en circulation.

 

 

 

 

 

La Chose, de John W. Campbell.

 

L’histoire se déroule en Antarctique : une base scientifique découvre, gelé dans la glace, un artefact venu d’un autre monde… Vous connaissez peut-être le classique de Carpenter The Thing, qui était le remake d’un film de 1951. Les deux sont des adaptations de cette nouvelle de Campbell, un pionnier de la SF américaine.

Détail intéressant : une des morales de cette nouvelle horrifique est que la discrimination basée sur des tests sanguins est un excellent moyen de survie.

 

 

 

Pour les Sibériens

 

Hiver 1812. Retraite de Russie, de Michel Bernard.

 

Un voyage hallucinant dans l’enfer blanc de la Grande Armée, en suivant ici l’itinéraire de onze hommes et d’une femme à travers la plaine enneigée, les collines verglacées, les forêts pétrifiées, au milieu des combats et du harcèlement des Cosaques.

Aujourd’hui encore, de telles pages ne peuvent que questionner devant tant de privations et de douleurs physiques : aurions-nous eu la force d’endurer pareilles souffrances ?

 

 

 

 

 

Une journée d’Ivan Denissovitch, d’Alexandre Soljenitsyne.

 

Pire que le froid : le froid imposé par une dictature socialiste.

Soljenitsyne décrit ici la journée d’un condamné à 10 ans de goulag (ce qu’il a lui-même vécu) : les températures sibériennes, la faim, la violence des gardes, l’humiliation constante, le travail, la misère…
Un livre à offrir à vos amis fans de Méluche, si vous en avez.

Dans le même esprit, on conseillera également Souvenirs de la maison des morts, de Dostoïevski.

 

 

Pour les sportifs

 

Annapurna, premier 8 000, de Maurice Herzog.

 

Immense succès français de l’après-guerre, cette époque où l’alpinisme en est à ses temps héroïques, l’Annapurna est le premier sommet de plus de 8000 mètres gravi par l’homme.

Des sacrifices physiques terribles au nom d’un objectif simple : la gloire pour la patrie.

  

 

 

 

 

Pour les survivalistes

 

Indian Creek, un hiver au cœur des Rocheuses, de Pete Fromm

 

Certains étudiants chassent les jobs d’été, Pete, lui, se retrouve un peu par hasard à surveiller des œufs de saumon en plein hiver : 20 minutes par jour, à priori tranquille… Sauf qu’il s’agit d’habiter une cabane au fin fond de la montagne, avec des températures extrêmes, une solitude extrême, des dangers extrêmes…  et qu’il n’a pas la moindre expérience de la vie dans cette immensité sauvage !

Probablement le livre le plus feelgood de cette sélection, même si là aussi, le thermomètre avoisine les -30 °C .

 

 

Construire un feu de Jack London.

 

Klondike, Canada, -50 °C. Un chercheur d’or coincé, en pleine nuit, par la neige, tente désespérément d’allumer un feu sous le regard attentif de son chien. 

Un récit qui prend aux tripes, aussi court que glaçant, et que l’on pourra compléter avec la quasi-intégralité des œuvres de Jack London consacrées au Grand Nord.




 

 

Et vous, quel est votre roman sur le froid préféré ? Celui qui vous fait encore frissonner à l’idée de ce qu’ont enduré ses protagonistes, qu'ils soient réels ou imaginaires ?

 

Auteur : Baron Grenouille

Retour au blog

1 commentaire

https://www.babelio.com/livres/Bauer-Aussi-loin-que-mes-pas-me-portent/261302

Il m’a énormément marqué celui là. Pas tellement axé sur le froid mais ça débute en Sibérie, merci pour ces conseils de lecture

Joseph

Laisser un commentaire

  • Témoignage : j'ai retracé mon arbre généalogique

    Témoignage : j'ai retracé mon arbre généalogique

    Noé s'est lancé dans la grande aventure de son arbre généalogique. Entre archives poussiéreuses et récits ancestraux, il nous raconte comment il est devenu l'archiviste de sa famille.

    Témoignage : j'ai retracé mon arbre généalogique

    Noé s'est lancé dans la grande aventure de son arbre généalogique. Entre archives poussiéreuses et récits ancestraux, il nous raconte comment il est devenu l'archiviste de sa famille.

  • Combien d'immigrés en France ?

    Combien d'immigrés en France ?

    Comment l'immigration change-t-elle la composition de la population française ? Toutes les réponses en 12 infographies chocs.

    2 commentaires

    Combien d'immigrés en France ?

    Comment l'immigration change-t-elle la composition de la population française ? Toutes les réponses en 12 infographies chocs.

    2 commentaires
  • Comment Academia Christiana a changé ma vie

    Comment Academia Christiana a changé ma vie

    Lorsque Servane est entrée dans le monde d'Academia Christiana, elle se doutait que l'expérience serait formatrice… mais ne se doutait pas que sa vie changerait pour toujours. Elle nous raconte...

    2 commentaires

    Comment Academia Christiana a changé ma vie

    Lorsque Servane est entrée dans le monde d'Academia Christiana, elle se doutait que l'expérience serait formatrice… mais ne se doutait pas que sa vie changerait pour toujours. Elle nous raconte...

    2 commentaires
  • Musique classique : par où commencer ?

    Musique classique : par où commencer ?

    Plongez-vous dans le plus somptueux de nos héritages musicaux. La musique classique s'étend sur plusieurs siècles, chacun marqué par des styles distincts. Derrière ce nom générique se cache un univers...

    Musique classique : par où commencer ?

    Plongez-vous dans le plus somptueux de nos héritages musicaux. La musique classique s'étend sur plusieurs siècles, chacun marqué par des styles distincts. Derrière ce nom générique se cache un univers...

1 de 4

Si vous souhaitez nous soutenir :

1 de 12