Comment Academia Christiana a changé ma vie

Comment Academia Christiana a changé ma vie

Lorsque Servane est entrée dans le monde d'Academia Christiana, elle se doutait que l'expérience serait formatrice… mais ne se doutait pas que sa vie changerait pour toujours. Elle nous raconte l'impact de cette étape sur sa vie familiale, professionnelle, militante et religieuse.


Une académie bien particulière

C'était un jour d'été, avec le soleil au zénith et l'excitation dans l'air. J'ai franchi les portes d'Academia Christiana, prête à découvrir ce que l'avenir me réservait.

Bien sûr, je connaissais la théorie Academia Christiana est un institut de formation philosophique, politique et catholique. Leur mission : former des esprits prêts à vivre leur foi pleinement et à défendre leurs idéaux tout en préservant notre précieux héritage culturel. Bref, un mix entre les moines bénédictins et les super-héros !

A priori, le programme me convenait : formations sur des sujets allant de la philo à la politique en passant par l'histoire et la religion… entrecoupées de sessions sportives et de bons repas (on ne dit jamais non !). Mais à l'approche de la date, bien qu'accompagnée de ma sœur qui avait déjà tenté l'expérience, je redoutais un peu de me sentir seule.

Et quand je suis arrivée là-bas, ce matin brûlant d'août… Laissez-moi vous dire, mes amis, que je n'ai pas été déçue ! Dès le premier instant, j'ai su que j'avais trouvé ma tribu. Moi qui me sentais habituellement un peu à part dans ma vie de tous les jours, j'ai trouvé à Academia Christiana des gens… comme moi ! Des discussions enflammées, des sourires éclatants, et une énergie contagieuse qui m'a emportée. C'était comme si j'avais trouvé une deuxième famille, une bande de joyeux lurons prêts à conquérir le monde !


Au programme : conférences et sport !

Alors, comment se passe l'université d'été exactement ? Quelques détails techniques : elle a lieu tous les ans en août dans la campagne française pendant une semaine (le lieu change chaque année). Le coût dépend de l'hébergement choisi (camping ou chambre) et de la situation (étudiant ou professionnel), allant de 85 € à 180 € pour une semaine entière en pension complète ! L'expérience n'est pas réservée aux baptisés ni même aux catholiques, en revanche il faut avoir moins de 30 ans pour y participer.

Premier arrêt de la journée : la messe tridentine, c'est-à-dire la messe traditionnelle, tenue selon le rite liturgique latin (on dit "tridentine" par rapport à la ville de Trente, en Italie, en référence au concile de Trente). C'est la vraie messe traditionnelle telle qu'elle était pratiquée avant 1960 : elle se déroule en latin, est plus solennelle, et est accompagnée de magnifiques chants grégoriens. C'est aussi un moment de partage et de discussion, où chacun, qu'il soit catholique ou athée, peut échanger avec les prêtres présents sur place.

Ensuite, place aux conférences. Mais attention, ici ce ne sont pas des bla-bla endormants façon L1 de droit administratif ! Non, ici, on parle de choses captivantes et concrètes : philosophie, histoire, politique, et même un peu de doctrine religieuse pour couronner le tout. Je dois ici souligner la très bonne capacité des intervenants à être à la portée de tous, sans laisser les plus érudits sur leur faim, ni les moins intellos perdus. On en ressort avec une colonne vertébrale idéologique toute droite, prêt à affronter tous les débats.

Après avoir bien digéré toutes ces idées, place à l'action ! Fidèle aux préceptes de saint Thomas, Academia Christiana sait que pour changer le monde, il faut d'abord changer son corps. Alors, direction les terrains de sport pour une séance de défoulement intensif. Et là, que vous soyez fan de boxe thaï, accro au ping-pong, ou passionné de volley, il y a forcément une activité qui vous fera vibrer ! Vous pouvez aussi laisser libre cours à votre créativité avec des activités artistiques et culturelles. Vous avez toujours rêvé d'être journaliste ? Voilà votre chance de briller en mettant en page votre propre journal quotidien !

J'y ai trouvé des personnes aux convictions aussi vastes que les horizons qu'elles venaient représenter. Certaines étaient profondément enracinées dans leur foi, d'autres naviguaient à travers les eaux incertaines de la recherche spirituelle. Il y avait ceux qui s'étaient engagés corps et âme dans leur lutte idéologique, et d'autres qui tâtonnaient encore pour trouver leur voie. C'est dans cette mosaïque humaine que j'ai découvert la vraie nature de l'engagement, loin des clichés et des stéréotypes véhiculés par les médias. Voir ces hommes et ces femmes engagés, tous apporter leur pierre à l'édifice commun fait un bien fou. De quoi être regonflé à bloc !


Qu'est-ce qu'on mange ?

Que seraient ces moments sans un art de vivre à la française, sans les repas qui sont le début, le milieu et la fin, au sens propre comme figuré, de chacune de nos journées ?

Les organisateurs de l'université le savent très bien et y dédient un soin tout particulier : les repas sont préparés maison, sur place et avec une volonté de consommation locale, autant que faire se peut. Les repas à Academia Christiana ne sont pas juste un moment pour remplir son estomac, mais une véritable expérience à part entière.

Imaginez-vous attablé dans une ambiance digne des plus grands banquets gaulois, entouré de camarades aussi affamés d'idées que de mets délicieux. Dans la lignée des ateliers de la journée, le plan de table est organisé en fonction des régions, pour favoriser au mieux l’implantation locale d’initiatives patriotes en tout genre. Autour de la table, les discussions fusent, les rires résonnent et les idées jaillissent comme des bulles de champagne.

On côtoie toute la journée et toute la soirée ses voisins de département et dans ces conditions, il n'y a rien de tel pour créer des liens et des amitiés qui dureront bien au-delà de l'université d'été. Clairement, une fois de retour chez vous, vous ne manquerez plus d'un coéquipier pour vos soirées jeux de société ou d'un associé pour vos projets locaux d'envergure !

À la fin de cette première université d'été, j'ai réalisé que je rentrais chez moi avec bien plus que des souvenirs. Ces belles rencontres ont nourri mon désir de donner un sens concret à mes aspirations artistiques, tout en restant en parfaite adéquation avec les principes chers à Academia Christiana.

 

Après l'université : un engagement professionnel plein de sens

Cette immersion intense a concrétisé mon envie de contribuer, à mon échelle, à préserver le Beau, le Vrai, et le Sensé. J'étais déjà passionnée de dessin, de peinture et d'histoire ; à la suite de ma première expérience à l'université d'été, tout a pris forme et j'ai trouvé comment je pouvais honorer tout cela.

Alors j'ai entamé une nouvelle aventure. Je me suis lancée seule dans la réalisation de blasons héraldiques. Cet art, jadis florissant, a peu à peu sombré dans l'oubli, victime des bouleversements politiques et des crises culturelles et religieuses. Convaincue que cette tradition ancestrale ne devait pas périr, surtout au sein de nos communautés conservatrices, j'ai décidé, à l'âge de 18 ans, de créer L'Atelier des Lys, dédié à la perpétuation de l'art héraldique des familles, de nos régions et de nos pays européens.

Poussée par l'élan enthousiaste de mes amis, je me suis plongée corps et âme dans cette nouvelle activité. Équipée de pinceaux, de couleurs et d'une patience nécessaire, je laisse mon imagination vagabonder sur la toile, capturant l'esprit des familles nobles et des villes historiques, un trait de pinceau à la fois. Les codes et les règles de l'héraldique dictent le cadre, tandis que chaque symbole, chaque teinte, murmure une histoire millénaire. En autodidacte passionnée, je puise dans l'histoire et la tradition, donnant vie à des créations qui transcendent le temps.


Servane dans un reportage de VA+ !

Cette passion a grandi, mon atelier s'est développé. Je n'avais qu'une hâte : retourner une deuxième fois à l'université d'été, puiser dans l'énergie incroyablement positive de cette expérience et parler de cette nouvelle passion.


Retrousser mes manches, enfiler mon tablier

Enrichie de cette première expérience professionnelle, j'ai retrouvé l'ambiance si particulière d'Academia Christiana avec un nouveau regard, prête à apporter ma contribution à la communauté d'une manière différente, mais tout aussi significative. Mais cette fois, je voulais aller encore plus loin, m'immerger plus profondément dans l'essence même de ce qui faisait battre le cœur d'Academia Christiana.

Entre-temps, une rencontre inattendue avait éclairé ma route… Un jeune homme, fréquentant les mêmes cercles associatifs que moi. Alors que nous nous fréquentions depuis peu, nous avons décidé ensemble de participer à l'université d'été en cuisine !


Cuisiner de bons petits plats pour 500 personnes : le crash test ultime du travail en équipe.

C'est ainsi que je me suis retrouvée à enfiler un tablier, prête à concocter les repas pour toute la tribu. Puisque j'avais tant apprécié les repas en tant que convive, je souhaitais contribuer à offrir cela en retour aux futurs participants.

Et quelle aventure ce fut ! Cuisiner maison pour une collectivité pendant une grosse semaine est loin d’être de tout repos. Alors certes, le travail était intense et les défis nombreux. La fatigue pouvait parfois se faire sentir, accentuée par les imprévus et les exigences de la ponctualité. Mais malgré ces obstacles, une ambiance chaleureuse et bienveillante régnait toujours dans les cuisines d'Academia Christiana. Et quel plaisir de participer à soutenir l'effort collectif de cette belle aventure !


Non contractuel – on n'avait pas trop le temps !

Je savais, au fond de mon cœur, que cette expérience serait gravée dans ma mémoire pour toujours, comme un chapitre essentiel de mon parcours à Academia Christiana. Mais j'ignorais encore à quel point…

 

Renforcer nos liens, construire un avenir

Dans les cuisines d'Academia Christiana, notre relation a pris une nouvelle tournure. Et là, au cœur des fourneaux, où les conversations se mêlent au cliquetis des ustensiles, nos destins se sont entrelacés plus solidement que jamais, entre deux plats mijotés et quelques fous rires.

Ces moments partagés à travailler ensemble, à soutenir l'autre dans nos activités et à échanger en dehors de nos engagements ont consolidé des liens précieux, nous conduisant vers un avenir commun.

Un peu comme ça


Il faut dire que nous partagions beaucoup en commun : nous avions ainsi déjà l’un et l’autre participé à ces universités d’été à des années différentes, nous avions tous les deux été touchés par l'excellence de la formation et par la qualité des participants. L’un comme l’autre avons aimé tout particulièrement cet esprit de communauté qui ne vise pas un individualisme propre à la modernité, ni à l’inverse un aspect sectaire qui se cache dans chaque milieu social assez soudé.

Au-delà de cette expérience, nous partagions les mêmes valeurs : une vision commune de l'engagement et une aspiration à construire un futur solide et enrichissant ensemble. En ce sens, Academia Christiana a non seulement forgé notre propre engagement et nos objectifs de vie, mais aussi les fondations de notre couple, nous guidant sur la voie de l'amour, de l'engagement et du partage.

 

Bâtir un foyer à la lumière de nos idéaux

Après cette semaine intense à Academia Christiana, nous avons continué notre petit manège ensemble, explorant une vie à deux. Et devinez quoi ? Ça a marché ! Nous nous sommes dit oui pour la vie, entourés de nos proches les plus chers.

Armés de notre histoire et de nos projets communs, nous avons alors scellé notre mariage avec le souhait profond de fonder un foyer français, catholique, d’élever nos enfants vers le beau, le bien et le vrai, de leur donner une profondeur intellectuelle, un amour de la terre et du travail manuel, de nous aimer pour arriver au Ciel… Dans la droite lignée des préceptes d'Academia Christiana.

La communauté d'Academia Christiana a été pour nous un modèle. Il y a d'abord les exemples individuels de pères et de mères élevant avec vertu leurs enfants. Mais plus généralement, ils représentent aussi des réseaux d'amitié et de soutien qui invitent à l'Espérance malgré les défis nombreux qui se dressent contre la famille aujourd'hui. En un mot, nous avons trouvé dans cette communauté l'encouragement et le soutien nécessaires pour construire notre vision de l'éducation et de la famille.

 

Et maintenant, l'histoire à trois

Notre petite tribu a commencé à prendre forme, et nous avons accueilli notre adorable bébé de dix mois qui fait chaque jour notre bonheur ! Un bonheur renforcé par l’espérance et la joie de ne pas être des individus isolés et condamnés à faire grandir des enfants dans un monde privé de repères : ils en auront. Notre enfant ne sera pas seul : plusieurs couples, créés ou renforcés comme le nôtre lors des événements d'Academia, ont également scellé leur union la même année que nous. Nous savons désormais que notre enfant grandira aux côtés d'une nouvelle génération engagée, prête à affronter ensemble les défis de demain.

Nous sommes tellement heureux de faire partie de la grande famille d'Academia Christiana, qui nous a donné bien plus que des connaissances académiques. Elle nous a donné l'amour, l'amitié, le sens, la famille ! Maintenant, et en souvenir de nos premières complicités, chaque fois que nous nous passons le sel à table, c'est bien plus qu'un simple geste. C'est un symbole de l'amour et de la camaraderie partagés dans les cuisines d'Academia Christiana qui nous rappelle les liens profonds que nous avons tissés au fil des repas et des conversations animées.

Dans ce joyeux tourbillon, mon travail à L'Atelier des Lys a été un ancrage précieux. En célébrant l'histoire et la tradition à travers mes créations, j'ai trouvé un équilibre entre le passé et le présent, entre engagement et réalisation personnelle.

 

Ma plus belle leçon

Face à ce monde en perdition de repères, nous sommes fiers, mon mari et moi, en toute humilité et conscients d’avoir tant reçu, de faire un travail qui ait du sens et je suis heureuse de pouvoir à ma manière oeuvrer au prolongement d’une tradition. Mais notre plus grande priorité, notre boussole dans cette aventure, reste bien entendu notre famille.

Voilà, mes amis, comment Academia Christiana a pu fertiliser les graines de mes aspirations, nourrissant mes projets et éclairant mes choix de vie. Grâce à cette expérience, j'ai renforcé ma foi, je réalise un métier qui me passionne, j'ai trouvé l'amour, j'ai fondé une famille et j'ai trouvé ma communauté. Si j'ai bien appris une chose, c'est que dans la trame de nos vies tissées d'engagements, d'amours et de travail, ce sont les petites actions quotidiennes qui nourrissent notre âme, offrant lumière et chaleur à chaque étape de notre voyage.

 Servane

 

Menaces de dissolution : la situation actuelle

Vous le savez peut-être : le gouvernement a annoncé le lancement d’une procédure de dissolution d'Academia Christiana en décembre 2023. Cependant, à ce jour, cette procédure n’a pas abouti sur une dissolution de l’association. Academia Christiana peut donc continuer l’ensemble de ses activités normalement.

Pour assurer sa défense et continuer à assurer ses missions, vous pouvez soutenir l'association par un don et signer cette pétition (presque 10 000 signataires) : https://soutenir-academiachristiana.org

 

Les prochaines universités d'été : participez vous aussi à l'aventure (âme sœur non garantie !)

 

Suivre Academia Christiana

 

Suivre L'Atelier des Lys, l'entreprise héraldique de Servane :

_____

Note : toutes les photos viennent du site d'Academia Christiana.

Retour au blog

2 commentaires

réservé au moins de trente ans ! Dommage .Les vieux vous semble t il inutiles????

Pierre

Quel magnifique témoignage !

DEPASQUALE Marie-Noëlle

Laisser un commentaire

  • Témoignage : j'ai retracé mon arbre généalogique

    Témoignage : j'ai retracé mon arbre généalogique

    Noé s'est lancé dans la grande aventure de son arbre généalogique. Entre archives poussiéreuses et récits ancestraux, il nous raconte comment il est devenu l'archiviste de sa famille.

    Témoignage : j'ai retracé mon arbre généalogique

    Noé s'est lancé dans la grande aventure de son arbre généalogique. Entre archives poussiéreuses et récits ancestraux, il nous raconte comment il est devenu l'archiviste de sa famille.

  • Combien d'immigrés en France ?

    Combien d'immigrés en France ?

    Comment l'immigration change-t-elle la composition de la population française ? Toutes les réponses en 12 infographies chocs.

    2 commentaires

    Combien d'immigrés en France ?

    Comment l'immigration change-t-elle la composition de la population française ? Toutes les réponses en 12 infographies chocs.

    2 commentaires
  • Comment Academia Christiana a changé ma vie

    Comment Academia Christiana a changé ma vie

    Lorsque Servane est entrée dans le monde d'Academia Christiana, elle se doutait que l'expérience serait formatrice… mais ne se doutait pas que sa vie changerait pour toujours. Elle nous raconte...

    2 commentaires

    Comment Academia Christiana a changé ma vie

    Lorsque Servane est entrée dans le monde d'Academia Christiana, elle se doutait que l'expérience serait formatrice… mais ne se doutait pas que sa vie changerait pour toujours. Elle nous raconte...

    2 commentaires
  • Musique classique : par où commencer ?

    Musique classique : par où commencer ?

    Plongez-vous dans le plus somptueux de nos héritages musicaux. La musique classique s'étend sur plusieurs siècles, chacun marqué par des styles distincts. Derrière ce nom générique se cache un univers...

    Musique classique : par où commencer ?

    Plongez-vous dans le plus somptueux de nos héritages musicaux. La musique classique s'étend sur plusieurs siècles, chacun marqué par des styles distincts. Derrière ce nom générique se cache un univers...

1 de 4

Si vous souhaitez nous soutenir :

1 de 12